Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Descente de la Loire et navigation dans l'estuaire
03-24-2016, 04:48 PM
Message : #1
Descente de la Loire et navigation dans l'estuaire
Voici le récit de notre petite virée au départ de Nantes.
  • Samedi 19, descente de la Loire vers Pornichet
Petit coefficient (59), limite pour partir de la cale de Trentemoult mais ça passe. Le départ a failli être annulé, 3 voitures étaient garées devant la cale ! Angry Un passant connaissait l'un des propriétaires donc nous avons pu mettre à l'eau in extremis juste avant que la Loire ne redescende.

   

Descente sans encombre, poussés par un vent d'Est et moteur au ralenti nous avons tenu une moyenne de 9 nœuds. Pointe à 16,8nd devant la centrale de Cordemais grâce aux courants !

   

   


Arrivée en nocturne à Pornichet, la vitesse moyenne s'effondrant à 4nd peu après le pont de St Nazaire.

   

Au total 38M en un peu plus de 5 heures.

  • Dimanche 20, baie de la Baule

A la base je voulais rallier le port de l'Herbaudière à Noirmoutier mais les conditions météo nous en dissuadent. Nous allons donc tirer des bords dans la baie de la Baule, entre Pornichet et le Pouliguen.

   

Force 6, nous naviguons finalement sous grand voile seule avec 2 ris ! Sortie plaisante, 4,5nd de moyenne malgré une voilure un peu sous dimensionnée.

   

  • Lundi 21, Pornichet - Normoutier

Force 6, nous décidons d'y aller tout de même... Angel Le port de l'Herbaudière nous l'a déconseillé, deux plaisanciers croisés à Pornichet également. Blush Je décide de tirer tout droit pour raccourcir la route, ce qui sera une grosse erreur !

Début de navigation plaisante, nous filons à 5nd au portant avec une mer tout à fait gérable :

   
   

Après 1hr sur l'eau ça se gâte très sérieusement !! Au large de l'estuaire, le vent contre le courant lève un clapot très sec, les séries de déferlantes se succèdent, je ne suis plus maître de mon cap, je me contente de gérer les vagues pour embarquer le moins d'eau possible. Cela va durer 1 heure, durant laquelle les vagues de 1,5m en série de 3 nous mènent la vie dure. L'heure suivante, la taille des vagues a diminué mais sont tout aussi cassantes. Bref, l'arrivée au port de l'Herbaudière fut un soulagement. Pas de photos de ce passage, mon équipière se cramponnait (heureusement qu'elle s'était attachée elle a failli passer par-dessus bord !) et je gérais les vagues comme je pouvais.

Arrivés au port, je constate que le coffre bâbord est rempli d'eau, il y a aussi de l'eau dans la cabine, un matelas est trempé. Sous mon pantalon de ciré mon jean est trempé et atteste du niveau d'eau atteint dans le cockpit : 40cm ! 16M à 5,0nd de moyenne.

Bref je reconnais humblement avoir sous-estimé les conditions de navigation qui nous attendaient dans l'estuaire par cette météo. Si nous n'avons pas atteint les limites du bateau, nous avons clairement atteint celles du plaisir et du confort.

  • Mardi 22, Noirmoutier

Le vent a baissé mais trop peu pour que nous retentions une sortie, nous allons randonner dans l'île.

   

  • Mercredi 23, Noirmoutier - Nantes

Les conditions s'améliorent, nous décidons de rentrer à Nantes. Météo moins clémente qu'annoncée mais Force 4 et mer maniable.

   

Un peu de voile entre Normoutier et St Nazaire puis que du moteur pour remonter la Loire. A noter un &#"@ du port de St Nazaire qui a trouvé très drôle de passer à fond à 5m de nous alors que nous étions sagement en dehors du chenal au niveau de Donges... Résultat un moteur qui a bu la tasse et une franche envie de lui dire ma façon de penser !

Les autres navires marchands (bacs de Loire, cargos, remorqueurs, pilotes) et même une grosse vedette de plaisance ont tous été très respectueux et faciles à gérer.

   


Bilan : Virée très sympa, même la navigation mouvementée du lundi 21 nous laissera au final de bons souvenirs. Les mousses d'origines des matelas seront à changer, les douleurs sont apparues à la troisième nuit. La condensation a aussi posé problème la nuit.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03-24-2016, 11:52 PM
Message : #2
RE: Descente de la Loire et navigation dans l'estuaire
Merci de ce récit sympa Boris et de ces belles photos. L'aventure n'est pas toujours aussi loin qu'on la cherche. J'ai aussi vécu le grand frisson de la descente de la Loire avec mon 1er micro mais en partant de la Jonelière sur l'Erdre et en empruntant le tunnel pour déboucher dans la Loire par l'écluse du port derrière la cité des congrès. Quel souvenir et quel sentiment de liberté ! Bravo pour votre periple jusqu'à Noirmoutier. Moi j'etais allé dans le golfe du Morbihan. La prochaine fois, gérez mieux le risque même si c'est en repoussant à chaque fois un peu les limites qu'on apprend le mieux !!! Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03-26-2016, 08:08 PM
Message : #3
RE: Descente de la Loire et navigation dans l'estuaire
Merci pour ce récit, bien agréable à lire. Pourquoi la GV seule ? Ca ne déséquilibre pas trop ? J'ai connu les "mêmes" conditions lors de ma dernière sortie, et j'avais mis un peu de foc, avec les deux ris. Pas tranquille, dans le creux des vagues, on ne voyait que de la mer (plus de 2m), mais le bateau s'est super bien comporté.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03-26-2016, 10:29 PM
Message : #4
RE: Descente de la Loire et navigation dans l'estuaire
J'ose espérer que l'équipière n'a pas été dégouttée d'embarquer en voilier ! WinkSmile
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03-27-2016, 09:00 AM
Message : #5
RE: Descente de la Loire et navigation dans l'estuaire
Bonjour et merci pour ce récit.

Peux-tu me dire, si tu le sais, par où l'eau est entrée dans le coffre bâbord et dans la cabine ?

D'avance, merci !

;-)
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03-27-2016, 10:44 AM
Message : #6
RE: Descente de la Loire et navigation dans l'estuaire
Merci , toujours bien agréable de lire des recits de navigation.

Et respect pour ces moments de navigations mouvementés.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03-28-2016, 07:55 PM
Message : #7
RE: Descente de la Loire et navigation dans l'estuaire
Merci pour le récit!!
Tes vitesses sont données par le loch? respect pour la pointe à 16.8 nds!!! (ça me donne encore plus envie de mettre rapidement le mien à l'eau pour le tester!!!)
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03-29-2016, 06:41 PM
Message : #8
RE: Descente de la Loire et navigation dans l'estuaire
A mon avis c'est vitesse fond (GPS) mais même avec un fort courant dans le Morbihan, je ne suis pas arrivé à de telles vitesses !!!

Sur First 27.7S
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03-29-2016, 07:44 PM
Message : #9
RE: Descente de la Loire et navigation dans l'estuaire
C'est comme moi, en 2011 VALHALLA avait fait une super pointe à la Jument. Je ne me rappelle plus bien, mais c'était en dessous de 12 nœuds.

A trop utiliser la VHF, on brouille l'écoute. Big GrinBig Grin
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 


Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  INFORMATION POUR LA NAVIGATION DANS LA BALTIQUE SUEDE cote est et ALAND giliszta 23 23.497 05-19-2013 12:50 PM
Dernier message: yves

Aller à :