16 DécWE au lac du Der


Preparatifs:

Ce 22 juillet 2011, on a emmené le micro au Lac du Der situé en Champagne, à l’Est de Paris près de Saint Dizier.


View Larger Map

C’est le plus grand lac artificiel d’Europe. Il y a de quoi faire.

Pour l’ensemble des infos pratiques, se rendre sur le site du lac:  http://www.lacduder.com/

Avec ma femme, nous sommes partis le 21 juillet 2011 (jour de la fête nationale en Belgique 😉 )au soir pour préparer le bateau.

Au programme, rangement, nettoyage, démâtage et préparation.

Après un bon repas, dodo dans le bateau sur la remorque du parking du club. Avec les haubans, les barres de flèche, etc … c’est nettement moins pratique qu’au ponton … surtout après quelques bières !

Le lendemain, réveil,  on sera accompagné d’un microsail et départ pour 4h de trajet vers notre ponton pré-réservé.

Il y a 3 ports au lac du Der:

  1. le port de Sainte Marie de Nuisement
  2. le port de Nemours
  3. la marina de Giffaumont

Nous avions choisi, car conseillé et bien conseillé, le port de Sainte-Marie de Nuisement.

En effet, l’accès est simple, facile et les installations impecs.

Pour un WE (du vendredi soir au dimanche), le prix est de 94€.

Pour ce prix, vous avez accès:

  • au parking (une carte contre une caution de 100€ vous sera délivrée)
  • aux pontons
  • à un catway avec électricité et eau
  • vous y trouverez douches chaudes, sanitaires nickels
  • une zone de picnic à l’étage avec réchauds et frigo (pratique)

A notez que la pente de mise à l’eau est assez faible et j’ai eu quelques difficultés pour mettre le bateau dans son élément !

Nous avions été avertit au préalable par le responsable de base avec qui nous avons traité la réservation (cnader.ecole@orange.fr pour réserver) que le lac était cette année en vidange plus tôt que prévu (il sert de lac réservoir-tampon de la Seine) à cause de la sécheresse.

Le niveau était à 60%. Les gros bateaux étaient déjà en train d’être remonté. Pour eux la saison était finie.

Pour les micros c’était encore bon -> il vaut donc mieux se renseigner avant d’y aller.

Quelques « hauts fonds » nous ont été sommairement signalés par lechef de base.

Il se situent à la sortie du port du Nuisement. Nous on en a remarqué un peu plus …

  • Autour de l’île, il faut bien faire attention surtout au Nord et au Sud. Le microsail s’est planté au Sud.
  • Sur la pointe pour aller vers Nemours, il y a beaucoup d’algues.
  • A un momentpour retourner vers notre port de Sainte Marie de Nuisement, le micro Cha a talonné en plein milieu.
  • Apparement toute la partie Nord à droite de Sainte-Marie de Nuisement se situe dans le même cas …

Cette liste mérite sans doute d’être complétée mais en tout cas, nous on ne se fera plus prendre à ces endroits.

Nous avons également été averti que certaines zones n’étaient pas disponibles pour les voiliers:

  • La zone des planches à voile n’est de toute façon pas accessible. Un barrage immergé en hiver, se découvre mais retient l’eau lorsque celle-ci baisse
  • Une zone a été aménagée pour les oiseaux. Cett zone de quiétude n’est accessible qu’en voiture, vélo ou à pied. Une bonne façon de découvrir le lac et ses environs autrement qu’en bateau.
  • Une zone, délimitée par des petites bouées jaunes (un peu trop espacée à mon gôut) entoure la partie des moteurs. De cette manière, chacun peut pratiquer son sport sans gêner l’autre.

Vous remarquerez tout de même que la zone de navigation est assez large (+/- 15km), allant à l’Ouest de la zone de vidange (c’est là qu’ils vident le Lac pour alimenter la Seine) au vieux Der (passage étroit entre 2 anciennes digues qui servaient autrefois à retenir l’eau de cette zone avant l’agrandissement).

Il y a donc de quoi s’amuser !!!

Jour 1:

Le vendredi a été consacré à préparer les bateaux et effectuer une première sortie histoire de repérer les lieux.

Ce jour là, on a installé le génois afin de les découvrir assez vite …

[nggallery id=5]

Après une belle ballade, retour au ponton pour l’apéro:

Jour 2:

Le lendemain, le temps se couvre. On commencera la journée par une ballade à pied autour du Lac.

Dans l’après midi, nous sommes tout de même sorti pour faire le tour de l’île et visiter la zone du canal de vidange:

Lac du Der 2011 – sortie du samedi at EveryTrail

[nggallery id=6]

Jour 3:

Le 3ème jour, on décide d’aller visiter le vieux Der.

Video entrée vieux der:

Vent moyen avec rafales. On s’équipera du foc.

Après renseignement, le vieux Der est praticable sur sa quasi totalité, go on est parti ! (c’est la partie de droite du Lac)

Lac du Der 2011 – sortie du dimanche at EveryTrail

[nggallery id=7]

A la sortie du vieux Der, on décide de partir vers Nemours.
Video vers Nemours:

Pour déjeuner, on s’arrêtera sur un petit ponton situé près du port de Nemours. A cet endoit, une petite plage. Ca pourrait être sympa pour une prochaine visite ?

Pour déjeuner, le micro cha’ est vraiment nickel … même à 4 !

Après la pause, le vent forcit, on prendra un ris pour rentrer.

Sur le retour, à proximité du port de Sainte-Marie du Nuisement, le micro ralentit, bizarre ???

C’était un haut fond ! On l’a trouvé 😉 ! Le cylindre remonte, on fait pivoter le bateau pour se mettre au portant, on se dégage, le cylindre descend ! C’est vraiment bien pensé !

A la remise sur remorque, aucun dégât. On nous l’avait dit, c’est essentiellement de la vase sans réel danger pour le bateau.

Sur le retour, on s’arrêtera pour un break, il y a encore de la route:

En conclusion:

Le positif:

  • Pour ceux qui habitent pas trop loin, c’est super (position centrale en France)
  • Il faut plusieurs jours pour en faire correctement le tour et en profiter
  • Les installations sont sympas
  • Le paysage est harboré et plein d’oiseaux

Les autres points:

  • Accès au ponton assez cher (92€ le WE)
  • Pente de mise à l’eau (En tout cas à Sainte Marie du Nuisement) faible
  • On ne peut pas naviguer toute l’année
  • Il y a des hauts-fonds et aucune carte n’existe (besoin de se renseigner)

On y retournera certainement …

 

Accédez aux commentaires de ce dossier

Comments are closed.