07 NovREMORQUES VALHALLA

0.1

1ère remorque Satellite de 1979 qui fonctionnait très bien et sur laquelle j’avais changé l’essieu complet, freins, câbles, roues, jantes, mais qui m’a été volée à la 2ème sortie.

0.2

2ème remorque Satellite neuve sur laquelle j’avais incliné la rampe de rouleaux (une grosse merde avec laquelle on ne peut pas sortir son bateau de l’eau sans voir la clé de châssis se plier). J’ai dû la revendre à un proprio de bateau à moteur de 400kg. J’ai perdu 1000€ au passage + 100€ de clé de châssis.

1

3ème remorque SunWay 1005 M 12 de 1300kg avant modifications (Valhalla est ridicule avec le cul en l’air et en plus le cockpit ne se vide pas)

2

Après modification, mais avant la pose de chandelles supplémentaires.

3

Pose de diabolos supplémentaires et rehausses pour rectifier l’assiette.

4

Si le deuxième diabolo ne touche pas, c’est sciemment, il portera lors de la descente.

5

6

Pose de chandelles supplémentaires et celles d’origine sont placées derrière sur un morceau de la clé de châssis de l’ancienne remorque.

7

Voici la qualité des tubes des nouvelles remorques Satellite.

8

Impressionnant non?
Mais revenons à SunWay

9

Il faut encore que je coupe un peu le rab de tube.

10

Il faut adapter les nouveaux diabolos pour le passage des brides.

11

12

Fabrication de supports de diabolo.

13

Et voilà.
Il faut encore que je trouve une idée pour protéger les bouts de tubes, voir quelque chose pour guider l’étrave.

14

Pendant qu’on y est, contrôle et dépoussiérage des tambours.

15

Là, je m’aperçois qu’un des roulements étanches perd de la graisse et qu’il a plus de jeu que l’autre. La remorque a été achetée au mois de janvier 2014 et a parcouru 3400km au maximum en comptant les 200km à vide pour la ramener de Laval.

16

17

18

Les supports de rampes de feux devraient rester sur la remorque pendant la mise à l’eau après les avoir rentré au max. dans leurs coulisses. Le concepteur n’a sans doute pas pensé que la remorque était cassante et que tout le poids allait reposer sur les équerres inférieures et dans cet état, ce n’est pas pratique pour remettre sa rampe de feux!
Conclusion, après avoir ôté les vis de butée, il faut les retirer avant la mise à l’eau.

19

Voici ce que ça donne et en plus le bateau descend tout seul (à vide). Il faudra voir si chargé cela fonctionne aussi bien et si elle peut concurrencer la Riba de Mike.

20

21

On croirait que la rampe de feux a été faite pour le Microcha, elle fait exactement 2.32m :-)

Je dois signaler aussi que j’avais commandé en même temps que la remorque, une roue de secours. Je n’ai pas fait attention tout de suite, et j’ai remarqué que la roue de secours fournie n’est pas de la même marque, donc, ses sculptures ne sont pas identiques et son indice de vitesse n’est pas le même (N au lieu de R). Moralité, je n’ai pas le droit de rouler avec ou alors aux vitesses prescrites pour les galettes. Si l’on doit monter les mêmes pneus sur le même essieu, c’est qu’il doit y avoir une raison!
Il faut savoir qu’en théorie, un pneu renforcé ne se répare pas, donc en cas de crevaison, je devrais racheter 2 pneus au lieu de me servir de la roue de secours et de garder le pneu réparé en secours. :-(

Comments are closed.